Jean-Jacques Audubon, premier ornithologue du Nouveau Monde ?

quebec aqaf
Jean-jacques audubon, premier ornithologue du nouveau monde? 1

Mondialement connu, le nom de John James Audubon (1785-1851) est indissociable de son œuvre majeure :  Birds of America, publiée entre 1827 et 1838,  soit 435 planches pleine page coloriées représentant tous les oiseaux du continent nord-américain, des oeuvres qui non seulement ont valeurs de documents mais constituent un inventaire des nombreuses espèces  du 19e, en partie détruites avec la conquête de l'Ouest ou en voie d’extinction avec le développement du pays. 

Le succès des Oiseaux d'Amérique est lié à leur qualité à la fois artistique et naturaliste, et figure parmi les livres imprimés les plus recherchés au monde.  Sa ré-édition en 2023, par les Editions Citadelles & Mazenod offre l’occasion d’en évoquer l’intérêt scientifique et quelques lieux de mémoire du parcours d’Audubon dans le Nouveau Monde.

Qui est-il ?  un aventurier en quelques dates et lieux

Né en 1785 à Saint-Domingue d'un père capitaine au long cours qui prendra sa retraite de la marine en 1801 et installe sa famille à la Gerbetière, sa propriété de Couëron, sur les bords de la Loire. En 1803, il envoie son fils Jean-Jacques en Amérique pour le soustraire aux conscriptions de Napoléon, sur sa propriété en Pennsylvanie.

En 1807, Jean-Jacques part pour Louisville sur les bords de l'Ohio avec sa femme, Lucy Bakewell. Constatant que ses dessins d'oiseaux sont supérieurs à ceux d'Alexander Wilson, il conçoit le projet de représenter tous les oiseaux du continent. Entreprenant et aventurier, il se fixe avec sa famille à Henderson dans le Kentucky où il connaîtra un bref moment de prospérité matérielle.

Jean-jacques audubon, premier ornithologue du nouveau monde? 5
Oakley Plantation, St Francisville

En 1820, il s'installe avec sa famille à Cincinnati puis descend le Mississipi sur une barge de pionniers pour aller à la découverte des oiseaux de "Louisiane" qui à l'époque française couvrait le quart du continent. Séjours à la Nouvelle Orléans, Natchez, Bayou Sarah .... et rencontres avec les derniers indiens en liberté.

En 1826, il décide de publier ses premières planches. Devant le peu d'intérêt des Américains qui lui préfèrent Alexander Wilson, il part en Angleterre pour trouver un graveur et lever des souscriptions. Pendant douze ans, il se partage entre le suivi de sa publication en Europe et la découverte des oiseaux en Amérique. A Paris, il rencontre Cuvier, secrétaire perpétuel de l'Académie des Sciences ainsi que les peintres Gérard et Redouté. En 1832, il poursuit des expéditions en Caroline et Floride pour observer les oiseaux tropicaux, puis au Labrador sur les sites de nidification arctiques. En 1843, il s'installe à Minnie's Land, une maison qu'il se fait construire sur les bords de l'Hudson, près de New York où il finira ses jours en 1851.

Ses premiers dessins déposés au Muséum d'histoire naturelle de La Rochelle

Jean-jacques audubon, premier ornithologue du nouveau monde? 9

Nul trace de son passage à l’Atelier David mais c’est dans les environs de Nantes et au contact de Charles-Marie d’Orbigny, fondateur du Muséum de la Rochelle, qu’il s’initia à la technique du dessin naturaliste.  Par amitié pour lui, il lui confia ses œuvres de jeunesse, réalisées entre 1802 et 1806.  Elles ont été versées aux archives de la Société des sciences naturelles de la Charente-Maritime qui en est propriétaire et les met aujourd’hui, en ligne, à disposition du grand public.

Une nouvelle encyclopédie

Apparus au 16e siècle, les ouvrages ornithologiques à planches gravées connaissent un intérêt scientifique avec l’Histoire naturelle des oiseaux (1770-1766) du comte de Buffon.  Aux Etats-Unis, la publication de l’American Ornithology (1808-1814) d’Alexander Wilson allait pousser Jean-Jacques Audubon, à surpasser cette première encyclopédie.

Aventurier et observateur attentif de la nature, Audubon mena de nombreuses expéditions sur le continent américain. Il chassait et dessinait ses compositions à partir d’oiseaux morts, maintenus par un réseau de fils de fer pour leur donner des attitudes variées et pleines de naturel.  Pour l’aider à figurer ses oiseaux et les insérer dans leurs paysages naturels, il forma de nombreux collaborateurs dont deux de ses fils, pour animer les compositions.

Un court séjour en Louisiane et un paradis pour les ornithologues

Jean-jacques audubon, premier ornithologue du nouveau monde? 13

Durant l’été de 1821, Audubon résida dans la plantation d’Oakley à St Francisville comme professeur de dessin des enfants Pirrie.  L’enseignement ne fut qu’un prétexte pour découvrir la nature luxuriante et le milieu naturel  de la Louisiane où il passa quatre mois et réalisa 32 planches des oiseaux du Nouveau Monde. Aujourd’hui, la plantation est devenue une réserve protégée sous le label « Audubon » pour les amoureux d’ornithologie où l’on peut encore observer les pics à ventre rouge, des geais bleus, des troglodytes de Caroline, des moqueurs bruns, des cardinaux ou des pics à ventre jaune et bien d’autres encore.

Jean-jacques audubon, premier ornithologue du nouveau monde? 17

Tout comme Lafayette ou le corsaire Lafitte, le nom d’Audubon est plus célèbre aux Etats-Unis qu’en France. Son nom est non seulement une référence mondiale pour tout ornithologue mais aussi une marque utilisée pour identifier des parcours découverte, des réserves ornithologiques, des écoles ou quartiers comme c'est le cas à la Nouvelle-Orléans qui revendique son héritage français.

Anne Marbot

https://www.dessins-audubon.fr

Se rapprocher

Amateurs et curieux, contributeurs, mécènes (...) la culture Francophone France/Amérique du nord vous intéresse ?
Prendre contact
Passionnés par la francophonie des Amériques et la Nouvelle-Aquitaine, nous aimons partager une histoire et une culture commune, susciter des rencontres conviviales autour de la langue, la musique, la gastronomie et le tourisme.
2021, AQAF - Tous droits réservés - mentions légales
contact
userscrossmenu-circle