Un bijou de l’Art déco à la Nouvelle-Orléans : Lakefront Airport.

quebec aqaf

L’ origine du mouvement "Art déco" remonte aux années 1900-1910 en réaction contre l’Art nouveau et touche particulièrement le monde de l’architecture, plus précisément l’aménagement et la décoration de l’intérieur. Fini l’exubérance et les volutes de l’Art nouveau, retour à des lignes épurées, des compositions classiques, un retour à l’ordre et la sobriété avec ce nouveau mouvement.

Un bijou de l’art déco à la nouvelle-orléans : lakefront airport. 1
Lakefront Airport

En 2023, une exposition au Palais de Chaillot nous intéresse plus particulièrement dans le cadre de notre association AQAF, car elle explore les échanges intellectuels et artistiques transatlantiques de la fin du 19e aux années 1930.

Si en Louisiane, le Capitole à Bâton Rouge est un emblème de l’architecture Art déco américain, peu de gens connaissent un bijou de l’Art Déco qu'est le terminal du New Orleans Lakefront Airport, un des plus anciens aéroports américains. Aujourd’hui restauré, il offre aux visiteurs tout le faste d’une époque « Art déco » et une histoire visuelle des premiers pas de l’aviation civile à l’international.

Echanges transatlantiques

Un bijou de l’art déco à la nouvelle-orléans : lakefront airport. 5
Mobilier alu du terminal

Fort intéressante quoiqu’incomplète pour la partie Louisiane, l’exposition « Art déco : France-Amérique » montre bien comment le style français Art déco a influencé l’architecture, les décors, le mode de vie et le goût des Américains du Nord : un style populaire, caractérisé par des lignes épurées et des compositions classiques, des arrondis, ou encore des motifs floraux, un style qui privilégie harmonie et pragmatisme.

A la fin du 19e siècle, l’Ecole des Beaux-Arts de Paris formera plus d’une centaine d’architectes américains et canadiens sur l’art de la composition et l’ornementation, cette « Internationale des Beaux-Arts » sera une première étape sur les échanges à venir. De retour en Amérique, ces architectes vont construire et meubler de nombreux buildings Art déco dans toutes les grandes métropoles canadiennes et américaines en pleine expansion urbaine : New York, Philadelphie, Montreal, Ottawa, Toronto ... ainsi que la construction de nouveaux aéroports suite au développement de l’aviation civile.

Lors de l’Exposition internationale des arts décoratifs et industriels en 1925, une délégation américaine d’une centaine de membres, est envoyée à Paris par le Secrétariat au Commerce pour observer ce « nouveau style » résolument moderne. Les années 20 seront marquées par de nombreux aller-retour entre les deux continents, nous citerons les architectes français Paul Cret et Jacques Greber à Philadelphie ou Jacques Carlu enseignant au MIT. L’architecture Art déco va entraîner dans sa dynamique de nombreuses professions et artisans : peintres, sculpteurs, ensemblier, muralistes… qui tour à tour vont sublimer cette nouvelle architecture. L’Art déco s’introduit partout : la mode, la joaillerie, les arts de la table, la publicité etc dont les paquebots transatlantiques en sont la principale vitrine.

Avec le déclin de ce mouvement suite à la crise économique de 1929, les architectes français rentrent en France. En 1934, Jacques Carlu se voit confier le projet de modernisation du palais du Trocadéro et pense sa modernisation grâce à son expérience américaine. Un nouveau bâtiment va naître avec la création d’une esplanade offrant une perspective grandiose sur la ville et la Tour Eiffel, encadrée par un bâtiment aux proportions américaines.

Le plus ancien aéroport « Art Déco » américain aujourd’hui restauré.

Un bijou de l’art déco à la nouvelle-orléans : lakefront airport. 9

Situé à 8km du centre ville de la Nouvelle-Orléans, le Lakefront Airport (autrefois dénommé Shushan) est le plus ancien terminal « Art Déco » américain qui vient de retrouver son faste d’antan grâce à une importante restauration à la suite des dégâts de l’ouragan Katrina. Il reste non seulement le témoin d' une page d’histoire de l’art déco mais aussi des débuts de l'aviation, peu connu des touristes.

Construit sur une digue artificielle face au Lac Pontchartrain, entre 1928 et 1933, sous l’impulsion du Gouverneur Huey Long, ce terminal est l’œuvre du cabinet néo-orléanais des architectes Weiss, Dreyfous and Seiferth, le même cabinet qui construisit le Capitole à Bâton Rouge. Inauguré en 1934 et considéré comme une petite merveille « Art déco », il devint aussi le hub aérien des Amériques de l'époque et fit sensation auprès des visiteurs à travers le monde, avant de connaître d’autres affectations et restaurations qui le protégèrent finalement de la destruction.

Peinture mural de xavier gonzalez, lake front airport, new orleans
Peinture murale de X. Gonzalez

La restauration de son intérieur notamment nous permet d’apprécier cette période Art déco qui fit appel aux meilleurs artisans de l’époque : l’américain d’origine espagnole peintre et sculpteur Xavier Gonzalez et celui d’origine mexicaine Enrique Alferez, auteur des frises bas reliefs. La qualité des matériaux utilisés témoigne de cette volonté d’afficher le summum de la tradition et de la modernité : pas moins de cinq types de marbre espagnol utilisés, des panneaux en bois de noyers, un parquet en cyprès chauve, des plafonds à caissons décorés, des garde corps et un mobilier en aluminium …

Un bijou de l’art déco à la nouvelle-orléans : lakefront airport. 15

Dans l'atrium, une immense boussole renvoie au 1er étage à 8 panneaux monumentaux témoins des destinations historiques des premières années de l’aviation civile.

Il fut un des plus importants de son temps pour son attractivité, conçu avec tous les services urbains : un bureau de poste, un café et un restaurant, une clinique avec bloc opératoire ainsi que des quartiers d'hébergement VIP. Pendant la 2e Guerre, il devint aéroport militaire. En 1946, la construction de l'aéroport actuel Louis Armstrong, plus grand le remplaça pour tous les vols commerciaux, il resta néanmoins en activité comme aéroport pour des vols privés ou militaires. Aujourd'hui, il redevient un lieu touristique et culturel à proximité du lac Pontchartrain et un spot pour de l'événementiel qualitatif depuis sa restauration.

Anne Marbot

Série de panneaux muraux signés Xavier Gonzalez

Un bijou de l’art déco à la nouvelle-orléans : lakefront airport. 19
Un bijou de l’art déco à la nouvelle-orléans : lakefront airport. 23
Un bijou de l’art déco à la nouvelle-orléans : lakefront airport. 27

Se rapprocher

Amateurs et curieux, contributeurs, mécènes (...) la culture Francophone France/Amérique du nord vous intéresse ?
Prendre contact
Passionnés par la francophonie des Amériques et la Nouvelle-Aquitaine, nous aimons partager une histoire et une culture commune, susciter des rencontres conviviales autour de la langue, la musique, la gastronomie et le tourisme.
2021, AQAF - Tous droits réservés - mentions légales
contact
userscrossmenu-circle